Les douleurs périnéales

 

La vestibulodynie vulvaire:

 

Anciennement connue sous le nom de vestibulite vulvaire, est caractérisée par une inflammation du vestibule vulvaire. Elle se caractérise par un érythème (rougeur) du vestibule (voir l’image ci-jointe) ainsi qu’une douleur très localisée au niveau du vestibule (zone située entre 3 et 9 heures de l’ouverture vaginale) lors du toucher ou de la pression. Cette douleur pourrait aussi survenir de façon spontanée. Elle peut être de forme primaire, c’est-à-dire qu’elle survient dès la première relation sexuelle ou l’insertion du premier tampon. Si elle est de forme secondaire, c’est-à-dire qu’elle survient après de nombreuses années de relations sexuelles sans douleur, un dépistage des conditions médicales, d’intolérance ou d’allergie et des habitudes de vie doit être fait. 

 

Vaginisme

la femme peut présenter une problématique de vaginisme. Il s’agit d’un spasme (contraction involontaire) récurrent ou persistant des muscles du plancher pelvien qui interfère ou empêche la pénétration vaginale. La tentative de pénétration au niveau de cet espace vaginal rétréci peut alors être une expérience très douloureuse pour la femme et nuire à sa vie sexuelle. La rééducation périnéale et pelvienne permettra d’acquérir un contrôle sur cette contraction involontaire du plancher pelvien par des techniques de relaxation, de relâchement musculaire conscient et d'étirement.

 

 

Un texte ! Vous pouvez le remplir avec du contenu, le déplacer, le copier ou le supprimer.

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Nadia BEN MILOUD Sage Femme